MotoCAP remporte le prix international de la sécurité


Système australien d'évaluation du confort et de la sécurité des vêtements de moto, MotoCAP, a remporté un Prix ​​de la sécurité routière de la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM).

MotoCAP, lancé en septembre dernier, est le premier du genre au monde et compte désormais 171 vêtements, dont 43 pantalons, 82 vestes et 46 gants.

Récompense FIM

Guy Stanford

Le prix, remis ce matin (2 décembre 2019) à Monaco avec 40 autres lauréats, a été applaudi par le président de l'Australian Motorcycle Council, Conseil de la moto australienne, Guy Stanford.

"Nous sommes très heureux du prix FIM, qui démontre la valeur du programme MotoCAP dans le monde", a-t-il déclaré.

"La publicité des fabricants de vêtements n’est pas toujours une source crédible de ce qui est utile en cas de choc ou de fatigue thermique en été australien."

MotoCAP attribue à chaque vêtement deux étoiles distinctes: une pour la protection et une pour la gestion de la chaleur («confort»).

AMC Le président du sous-comité des vêtements de protection, Brian Wood souligne également que MotoCAP teste l'ensemble du vêtement, contrairement aux normes européennes relatives aux vêtements de protection, qui ne testent que des échantillons de tissus, de fixations et de coutures.

«(Cela) donne plus d’informations à la communauté des motocyclistes quand elle fait des choix concernant les vêtements qu’elle porte en roulant», dit-il.

Histoire MotoCAP

Le système d'évaluation des vêtements Motocap Motorcycle a été lancéMotoCAP est l'aboutissement de près de 20 ans de recherches et de consultations dirigées par le Dr Liz de Rome, avec le soutien du Australian Motorcycle Council. Les étapes clés comprennent:

  • 2003 – Le Motorcycle Council of NSW (MCC) obtient une subvention de l'Autorité des accidents de la route de NSW (MAA) pour enquêter sur les caractéristiques d'un équipement de protection individuelle (EPI) efficace pour motocyclistes. Il en résulte un rapport et la création de sites Web pour le MCC. et la Commission d’indemnisation des accidents (NZ) chargée de fournir aux coureurs australiens et néo-zélandais des informations sur les vêtements de protection et autres problèmes de sécurité des motocyclistes.
  • 2005 – Le MCC a organisé un séminaire national sur le secteur des EPI, avec l'appui et le financement du MAA, afin d'examiner les implications des normes européennes pour les EPI. Une proposition visant à établir un système australien de classement par étoiles pour les EPI a été examinée et soutenue par les participants.
  • 2006 – Les autorités routières de Victoria (VicRoads) ont commandé un rapport examinant les options d'un système de classement par étoiles comparé aux normes de l'industrie en matière d'équipement de protection individuelle.
  • 2007 – L'Association nationale des automobilistes et des routes (NRMA) a financé un sondage mené auprès des cyclistes débutants afin de déterminer leurs connaissances, leurs sources d'informations et leur utilisation de l'EPI.
  • 2008 – Swann Motorcycle Insurance a financé une étude sur les avantages en matière de réduction des blessures des vêtements portés par les conducteurs blessés et non blessés lors de collisions graves. L'étude a confirmé le potentiel des EPI pour réduire le risque et la gravité des blessures, mais a également mis en évidence des taux élevés d'échec du vêtement dans des conditions de collision. L’étude a également validé le cadre des normes européennes relatives aux zones de risque d’impact, visant à prévenir les dommages aux vêtements et aux passagers lors de collisions en situation réelle.
  • 2008 – Chercheur en EPP invité à faire une présentation sur la recherche sur les vêtements de protection aux membres lors de la conférence annuelle de l'AMC.
  • 2009 – AMC fait pression sur le gouvernement fédéral pour obtenir un financement afin de publier et de distribuer un guide à l’intention des coureurs sur les caractéristiques d’un vêtement de protection efficace pour motocycliste intitulé «The Good Gear Guide».
  • 2010 – 2012 – Le Comité parlementaire de la sécurité routière de l'État de Victoria a convoqué une série de réunions dans le but «d'enquêter, d'examiner et de faire rapport… sur la sécurité des motocyclistes». La formation d'un système de classement par étoiles pour les vêtements des motocyclistes était appuyée par les recommandations 51 – 53. . (Commission parlementaire de la sécurité routière 2012)
  • 2011–- Les agences d’assurance dommages du gouvernement australien et néo-zélandais ont commandé des consultations et une recherche à l’industrie pour mettre au point un modèle fournissant aux motards des informations fiables lors de l’achat de vêtements de protection pour motocycles.
  • 2011 – La Commission des accidents de transport du Victoria (TAC) a organisé une série de séminaires à l'échelle de l'État, intitulés «What's Safe?», Qui ont été consacrés aux essais et autres évaluations des vêtements des motocyclistes, parmi lesquels des coureurs, des détaillants et des fournisseurs de vêtements les parties qui ont assisté.
  • 2012 – Le CCT a mené des études de faisabilité, y compris des consultations auprès de la communauté et de l'industrie, afin d'établir un soutien pour un programme d'évaluation des EPI.
  • 2014 – le NRMA ACT Road Safety Trust a financé une étude de l'impact des EPI thermiquement inefficaces utilisés par temps chaud sur la fatigue, les temps de réaction et l'humeur des motards.

    Test de la motocyclette dans la chambre thermique (de gauche à droite): Liz Taylor, assistante de recherche, Dr Greg Peoples, pilote bénévole, Liz de Rome et Nigel Taylor. note d'attribution
    Équipement de moto testé dans une chambre thermique avec (à gauche), l'assistante de recherche Liz Taylor, le pilote bénévole Dr Greg Peoples, Liz de Rome et Nigel Taylor.

  • 2014 – L’AMC a formé un sous-comité sur les vêtements de protection, qui a élaboré une déclaration de principe sur les vêtements de protection du point de vue du cycliste.
  • 2014 2015, 2016 – Les conférences annuelles de l'AMC ont invité les chercheurs en EPP à fournir des mises à jour sur les progrès de la recherche sur les vêtements de protection.
  • 2015 – L'AMC a rassemblé et répertorié les équipements homologués CE disponibles en Australie sur son site Web pour aider les coureurs à choisir les équipements appropriés. L’AMC a rejoint le groupe de travail australien et néo-zélandais chargé d’élaborer un système de classement 5 étoiles.
  • 2015 – Création du groupe de travail sur les vêtements de protection pour motocyclistes, composé de 10 membres provenant d'organismes gouvernementaux et de clubs de motards, dirigé par le TAC.
  • 2015 – Comité parlementaire sur la sécurité des groupes parlementaires dans le NSW Une enquête sur la sécurité des motocyclistes a recommandé l'élaboration d'un système de classement par étoiles pour les vêtements de protection des motocyclistes (Comité Staysafe 2015).
  • 2015 – Le ministre des routes de la Nouvelle-Galles du Sud, a annoncé la mise en place d'un projet national visant à mettre en place un programme d'évaluation de la consommation des vêtements de protection des motocyclistes et à encourager les fabricants à proposer une gamme de vêtements de protection plus efficaces, adaptés aux conditions australiennes (NSW Government 2015).
  • 2016 – Le programme scientifique «Catalyseur’Ont produit un segment sur les vêtements de protection pour motocyclistes, qui a été diffusé par le diffuseur national, l’Australian Broadcasting Commission (ABC)
  • 2016 – Le Centre pour la sécurité routière (CRS) de Transport for NSW a assumé le rôle de chef de file du groupe de travail sur les vêtements de protection pour motocyclistes et a commandé l'élaboration de protocoles de test pour un système de classement par étoiles EPI en consultation avec l'industrie (de Rome). et al 2016). Le CRS a activement recherché les parties intéressées et le consortium s'est développé à 20 membres.
  • 2016 – Les docteurs Liz de Rome et Chris Hurren de l'Institut des matériaux frontaliers de l'Université Deakin ont été mandatés par le consortium pour élaborer des protocoles de test et de tarification des vêtements de protection pour motocyclistes.

    Prix ​​Dr Chris Hurren, chercheur principal au MotoCAP
    Chris Hurren et sa Honda GB400

  • 2016 – Les protocoles de test ont été distribués pour commentaires au secteur des accessoires de moto en Australie et en Nouvelle-Zélande, y compris les fabricants et les importateurs locaux.
  • 2017 – Liz et Chris ont été engagés pour tester les protocoles de test sur une période de 12 mois, laissant ainsi le temps à l'industrie de réagir. Les résultats des tests sur les produits ont été communiqués de manière confidentielle au fabricant ou à l'importateur local concerné.
  • 2018 – Les médecins ont été engagés par le consortium pour effectuer des tests sur les vêtements de protection de motocyclettes en vue de leur publication dans le cadre du programme MotoCAP.
  • 2018 – Le programme d'évaluation des vêtements de moto, ou MotoCAP, et son site Web, www.motocap.com.au, ont été lancés en septembre par le groupe de travail MotoCAP, avec des produits testés à l’Institut Deakin de l’Université pour les matériaux Frontier. Au lancement, il y avait 20 produits notés sur le site. Au moment de la soumission du présent site Web, le site Web comptait 128 produits. Ce site était fréquemment mis à jour.

Sous MotoCAP, le Association nationale des autorités de contrôle– Un laboratoire accrédité de l’Université Deakin, dirigé par le Dr Chris Hurren, teste et évalue les performances de protection et la gestion thermique d’un échantillon aléatoire de vestes, de pantalons et de gants de moto disponibles en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Le CRS publie les résultats sur le Site web MotoCAP au nom du consortium. Les notes utilisent les mêmes méthodes d’essai que les normes européennes en vigueur et, au lieu d’utiliser un simple score succès / échec, elles permettent aux produits d’être classés et évalués en fonction de leurs performances relatives, permettant ainsi aux coureurs de choisir le matériel le mieux adapté à leurs conditions de conduite.

Les projets de protocoles de test ont été largement diffusés dans l’industrie australienne et néo-zélandaise, y compris auprès des importateurs et des fabricants, afin de permettre à l’industrie de tester leurs propres produits par rapport aux exigences de la norme MotoCAP.

  • MotoCAP est un partenariat entre Transport for NSW, l’autorité de réglementation des assurances de l’État (SIRA), VicRoads, la Commission des accidents de transport (TAC), le Royal Automobile Club de Victoria (RACV), le Département des transports et des routes principales (TMR), la Commission d’assurance des accidents de la route ( MAIC), Autorité de soutien à vie (LSA), Police australienne occidentale: Commission de la sécurité routière, Département de la croissance de l’État, Groupe Insurance Australia (IAG), Conseil australien de la moto et Accident Compensation Corporation en Nouvelle-Zélande.