L'Australien aide un ancien coureur en fauteuil roulant


Les contributions australiennes affluent pour un coureur de Croation qui a été écarté dans un fauteuil roulant en 2008 par une maladie incurable de la faiblesse musculaire.

Plus tôt cette année Boris Ivančić appeler pour aide à la collecte de badges, patchs, autocollants et drapeaux de motos.

Ces badges et patchs sont arrivés d'Australie.

«Je tiens à remercier tous les Australiens et tous les frères et sœurs du monde entier pour leur soutien», a déclaré Boris.

"Cela signifie beaucoup pour moi quand je me suis réveillé. Mes premiers mots sont:" Le facteur? C'est tout. "

badge
La chambre de Boris avec sa collection mise à jour

En fauteuil roulant

Boris est un coureur depuis son adolescence, mais a contracté la maladie de Lou Gehrig et ne conduit son fauteuil roulant que depuis 11 ans.Le cycliste en fauteuil roulant Boris Ivančić cherche des badges, des patchs

«Ma condition a arrêté mon corps en vélo mais ne m’a pas empêché d’être un motard dans mon esprit – pour toujours et éternel," il dit.

«Il y a des choses qui rendent les jours de solitude brillants – mes amis et mon passe-temps.

«Ce passe-temps mien consiste à collecter des patchs, des autocollants, des drapeaux et des étiquettes de groupes de motocyclistes du monde entier.

"Mon souhait est d'en avoir autant que je peux."

Le cycliste en fauteuil roulant Boris Ivančić cherche des badges, des patchs
Boris et ses amis

Boris a décoré le mur de sa maison à Klis avec plus de 1000 souvenirs de moto et il a encore beaucoup de murs à revendre.

Si vous pouvez aider Boris à réaliser son rêve, envoyez vos badges, correctifs, etc. à Boris Ivančić à Gizdići 46, 21 231 Klis, Splitsko-Dalmatinska, Croatie UE.

Patchs et badges australiens pour Boris
Plus de patchs et de badges australiens pour Boris

La maladie de Lou Gehrig

Le cycliste en fauteuil roulant Boris Ivančić cherche des badges, des patchs
Lou Gehrig

La maladie débilitante porte le nom du célèbre joueur de baseball américain Lou Gehrig.

C’est en fait une sclérose latérale amyotrophique, ou SLA, qui est une maladie neuromusculaire incurable.

La maladie a forcé Lou Gehrig à prendre sa retraite du football professionnel à l'âge de 36 ans. Il est décédé des suites de la maladie deux ans plus tard.

Il n'y a toujours pas de cause connue ni de traitement pour la maladie.

C'est indolore, non contagieux, mais cruel avec le corps défaillant et l'esprit pleinement conscient jusqu'au bout.