La lutte continue malgré la victoire du permis de stationnement pour handicapés


Un coureur de Canberra qui avait son Amende de stationnement pour personnes handicapées de 600 $ renoncé a également reçu un deuxième permis afin qu’il puisse en avoir un dans sa voiture et un en permanence sur sa moto.

Alan Francis (photo ci-dessus) déclare qu'un permis plus compact, spécifique à la moto, serait pratique, mais il est satisfait du verdict.

Dean Marks, représentant indépendant du comité consultatif du groupe d'experts en motocyclettes de Victoria, se félicite de la décision, mais indique que la campagne pour obtenir des permis de motocyclette plus adaptés se poursuit.

Il dit que c'est un problème pour les coureurs handicapés tout autour de l'Australie qui sont "lourdement condamnés à une amende et à une pénalité".

Amende de stationnement pour personnes handicapées

Le nouveau permis de stationnement de moto d’Alan

En mars de cette année, Alan, âgé de 68 ans, s'est vu remettre un billet de 600 dollars pour garer son vélo dans un endroit handicapé, alors même qu'il disposait d'un permis de stationnement pour handicapés.

L’inspecteur aurait déclaré à un témoin que les autocollants pour handicapés étaient destinés à ceux qui ne pouvaient marcher à distance et que si le propriétaire pouvait conduire une Harley, il s’agissait d’une «fraude».

Alan a la colonne vertébrale comprimée et a du mal à marcher, mais pas à monter.

Il avait photocopié son permis de stationnement pour personnes handicapées, car il était trop difficile de le permuter entre sa voiture et son vélo tout en garantissant que le permis fragile ne serait pas volé.

Il ignorait qu'il était illégal de reproduire le permis et encourait une amende supplémentaire de 228 dollars.

Alan a maintenant reçu deux permis de stationnement pour personnes handicapées, mais il s’agit d’un cas spécial et aucune disposition n’est prévue pour les autres motocyclistes handicapés, ni pour un permis plus petit, spécifique à la moto.

Il dit qu'il est reconnaissant pour sa victoire et a maintenant fermé et verrouillé l'autorisation à sa moto, ce qu'il ne pouvait pas faire auparavant.

Cependant, il dit qu'un permis plus petit serait mieux.

Campagne de permis

Dean Marks Handicapés Permite Parking
Dean Marks

Dean a soulevé la question de l'exclusion des motards handicapés des dispositions relatives au stationnement et aux programmes de gestion de la circulation en avril.

Il affirme que NSW semble ouvrir la voie en produisant un mandat approprié pour les motos et les voitures.

"Les coureurs australiens sont désavantagés, car ils sont légalement autorisés à se garer sur des places de stationnement réservées aux personnes handicapées, car ils disposaient d'un permis pour leur voiture, car aucun système n'existait pour l'attacher en toute sécurité à une motocyclette", il dit.

Il a contacté le ministre de la voirie de Victoria et VicRoads pour leur demander de prendre en considération leur examen approfondi du système de stationnement pour personnes handicapées de Victoria afin de le mettre en conformité avec les exigences du gouvernement fédéral.

Cependant, il a déclaré qu'il était évident que les coureurs handicapés ne sont en aucun cas pris en compte.

Dean Marks Riders invité à discuter d'un permis de santé mentale pour Shepherds Australia
Dean participe à un autre programme caritatif pour collecter des chaussettes pour les sans-abri

La ministre victorienne de la voirie, Jail Pulford, a reconnu cette surveillance et a déclaré avoir écrit à tous les conseils locaux pour leur demander de prendre en compte les besoins de tous les motocyclistes dans leurs plans de gestion du trafic.

Dean dit que la question est devenue plus pressante alors que des conseils tels que Melbourne City commencent à supprimer le stationnement des cyclistes des sentiers.

"Les conseils municipaux et les responsables des règlements locaux agissent de manière incohérente et font des hypothèses sur le fait qu'un coureur pourrait même être handicapé et, partant, commettent des infractions qui placent ces personnes dans des situations stressantes où elles doivent combattre des infractions qui n'auraient jamais dû être émises", a-t-il déclaré. dit.

Dean dit que les motards handicapés risquent de perdre leur permis ou de se faire voler, car il est difficile de réparer correctement une moto.

«En cas de perte ou de vol, le pilote / pilote a alors un long processus pour en obtenir un nouveau et, dans l'intervalle, il n'aurait pas accès aux places de stationnement pour personnes handicapées», explique-t-il.

«Je trouve désolant que nous ayons même cette conversation car elle montre que les conseils locaux, les urbanistes et les autres responsables de la prise de décision ne sont pas conscients des besoins des motocyclistes en tant que moyen de transport légitime.

«Cela me laisse perplexe et me demande si quelqu'un a même posé la question de savoir qui est titulaire d'un permis de stationnement pour personnes handicapées et quels sont leurs besoins.»